Projet SESSAD APAR : Voyage APAR’TAGER

i Mai 23rd No Comments par
En cette année 2018, 9 jeunes avec autisme accompagnés par le SESSAD APAR J. Desplats de Salon-de-Provence ont exprimé le désir de partir à l’étranger, comme le font de nombreux adolescents motivés par la découverte d’un pays et d’une culture différente. Notre structure s’est enthousiasmée à l’idée de concrétiser ce rêve et ainsi est né ce projet de voyage en Angleterre.

Voyage APAR’TAGER

Projet sous l’égide du SESSAD APAR J. Desplats de Salon-de-Provence et de l’Association Prévention Autisme Recherche.

5 jours d’immersion en Angleterre, du 30 juin au 4 juillet

Nos jeunes rejoindront en avion l’Angleterre, une première expérience aérienne pour certains d’entre eux.

Ils y séjourneront 5 jours, du 30 juin au 4 juillet, logés à Brighton, petite station balnéaire se situant sur la côte sud de l’île.

De nombreuses visites de sites et autres découvertes des particularités anglaises sont programmées.

Un financement en partie réalisé

Pour financer ce projet, plusieurs actions ont déjà été organisées par nos jeunes très motivés, accompagnés par les professionnel·le·s du Service, très motivé·e·s aussi :

  • Un concert à Salon-de-Provence, ayant rassemblé environ 300 personnes, animé par deux groupes de musiciens sensibilisés au projet (Ethnica Vibes et Gasoline), et pour lequel la communication fut activement relayée par deux journalistes de la presse locale (La Provence et Le Régional).
  • Et plusieurs ventes de chocolats via « Les Chocolats du Cœur », distributeur qui a mis en place un service permettant de réaliser des projets associatifs grâce à la vente de chocolats.

Mais à ce jour, notre budget n’est pas encore bouclé.

Soutenez le projet par un don en ligne

Sur un budget total estimé de 9800 €, nous sommes à 4000 € à peine de la concrétisation du projet.

Nous comptons sur l’ouverture d’une cagnotte projet ULULE pour boucler le financement du projet et incidemment d’informer et de sensibiliser sur l’Autisme.

 L’association APAR est déclarée d’intérêt général, tous vos dons seront donc déductibles de vos impôts  : vous bénéficiez d’une réduction d’impôt égale à 66% du total des versements dans la limite de 20% du revenu imposable de votre foyer. (Portez case 7 UF de la déclaration 2042 RICI le montant des versements faits à des organismes situés en France).

Si vous représentez une entreprise, tous les renseignements sont là : service-public.fr/professionnels-entreprises

Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à la page de soutien au projet.

Autisme : résultat de l’enquête auprès des familles

i Mar 1st No Comments par

ÉVALUATION DE LA POLITIQUE EN DIRECTION DES PERSONNES PRÉSENTANT DES TROUBLES DU SPECTRE DE L’AUTISME

Nous avions incité à participer à l’enquête auprès des familles, enquête diligentée par La Cour des Comptes.

Synthèse : La politique publique en direction des personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme (TSA), que la Cour a cherché à apprécier à la demande du Comité d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale, fait apparaître des enjeux propres aux TSA : – leur connaissance, trop lacunaire bien qu’en progrès, doit être améliorée ; – les progrès réalisés dans les prises en charge en direction des enfants, mais surtout des adultes, sont insuffisants ; – la méthodologie des plans doit progresser, pour mieux articuler les interventions des différents acteurs et mieux mobiliser les outils désormais disponibles.

Les résultats ont été publiés et sont visibles ici :

Consulter le rapport d’enquête

 

Février 2018 : Recommandations de la HAS sur l’autisme

i Mar 1st No Comments par

La HAS vient de publier ses Recommandations sur l’Autisme, accompagnées d’une tribune de sa Présidente, le Pr Dominique Le Guludec.

« Autisme : poursuivons nos efforts » • Tribune de la présidente de la HAS
Depuis une vingtaine d’année, des progrès considérables ont été réalisés dans la connaissance de l’autisme et des interventions à mettre en œuvre. Il est impossible cependant de se satisfaire de la situation actuelle tant pour les personnes autistes et leur famille, que pour les professionnels qui les accompagnent.
Aujourd’hui, le parcours des enfants et de leur famille est encore souvent chaotique, fait d’errances et de ruptures pour nombre d’entre eux. L’accompagnement des personnes adultes a trop longtemps été laissé de côté alors que le respect de leurs droits impose de penser les moyens de leur inclusion dans la société. Quant aux professionnels, ils ne savent pas toujours vers qui orienter les personnes et leur famille, dans un contexte où l’offre doit encore être organisée, structurée et équitablement répartie sur le territoire. […]

Lire la suite de la tribune

 


Ces recommandations de bonne pratique actualisent celles publiées en 2005 qui avait été élaborée par la Fédération française de psychiatrie en partenariat avec la HAS.

 

Trouble du spectre de l’autisme – Signes d’alerte, repérage, diagnostic et évaluation chez l’enfant et l’adolescent

L’enjeu principal d’un repérage puis d’un diagnostic précoce de  trouble du spectre de l’autisme (TSA) est la possibilité de mettre en œuvre des interventions adaptées aux enfants avec TSA, globales, personnalisées et coordonnées, si possible avant l’âge de 4 ans (cf. recommandations HAS-Anesm 2012), dans le but de favoriser leur développement et leurs apprentissages et de réduire les sur-handicaps.

Les objectifs de la recommandation sont :

  • d’optimiser le repérage des enfants et adolescents à risque de développer un TSA  ou présentant des signes de TSA ou de développement inhabituel ;
  • et d’harmoniser les pratiques et procédures en vue d’un diagnostic initial de TSA chez l’enfant ou l’adolescent de moins de 18 ans

Accéder au dossier complet sur le site de la HAS

 

Recommandations de la HAS

i Mar 14th No Comments par

 

Cette recommandation a pour objectif principal l’amélioration des pratiques des équipes amenées à mettre en œuvre les interventions auprès des enfants/adolescents avec TED, en particulier de mieux évaluer les besoins et ressources individuels de l’enfant et de sa famille, dans chacun des domaines de fonctionnement et de participation habituellement touchés par les répercussions des TED en vue de proposer un projet personnalisé d’interventions coordonnées considérées pertinentes pour répondre à ces besoins.

 

Voir sur le site HAS Santé